istanbul kartMême si les tarifs des taxis restent accessibles (contrairement à Londres par exemple), les transports en commun sont très pratiques dans cette ville ultra embouteillée. Il faut toutefois s’armer de patience durant les heures de pointe.
Pour effectuer un trajet, vous devez acheter un jeton au tarif unique de 4TL (gratuit pour les moins de 6 ans).

Si vous passer un week-end seulement à Istanbul et que vous résidez à Sultanahmet, tout est faisable à pied par conséquent, vous utiliserez très rarement les transports.

En revanche, si vous comptez vous déplacer très fréquemment, n’hésitez pas à acheter la carte de transport électronique AKBIL afin d’amortir vos frais de 50% environ et vous évitera les longues files d’attente au guichet. Elle coûte 10 TL (possibilité d’être rendu en échange de la carte et du ticket d’achat).

Vous pourrez l’utiliser sur l’ensemble des transports en commun à Istanbul : bateaux ferries, métros, autobus, tramways, funiculaires, téléphérique, métrobus, marmaray
Vous créditez le montant de votre choix et vous l’a recharger à tout moment dans kiosques à journaux, bornes aux arrêts de trammway, métro, gare, et embarcadères. Lorsque vous montez dans un transport en commun (sauf dolmuş) il suffit de valider à la barrière électronique.

Cette carte est non nominative, vous pouvez donc l’utiliser pour plusieurs personnes.

Articles similaires :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *